Mèze / Gilles Phocas : « Garino défend l’intérêt général »

Publié le 26 Juin 2014

Politique : Le Mézois a créé, à la CCNBT, un groupe d'opposition qui inclut l'élu FN. Il s'en explique.

Midi Libre : Lors du dernier conseil communautaire, vous avez demandé à ce que les délégués d'opposition issus des différents villages soient assis côte à côte...

Gilles Phocas : Oui, ce “regroupement physique” autour de la table du conseil communautaire est significatif de notre volonté de constituer un vrai groupe d'opposition (*).

M.L. : Un des membres de votre groupe, Éric Garino, est issu du Front national. Ne craignez-vous pas de heurter les électeurs de la droite gaulliste qui vous ont fait confiance jusque-là ?

G.P. : C'est vrai, on risque de me le reprocher. Comme ont m'a reproché à Mèze d'avoir intégré à ma liste une personne issue des rangs socialistes lors des municipales. Du reste, je ne suis plus encarté à l'UMP. Je n'ai pas renouvelé mon adhésion, fin 2013, car pas mal de choses me déplaisaient à l'échelon national.

M.L. : Vous travaillerez donc avec Éric Garino sans arrière-pensées.

G.P. : Oui, ce que je n'aurais pas pu faire avec Jean-Luc Bouchereau (son prédécesseur démissionnaire, issu lui aussi des rangs du FN). Ce dernier était là pour défendre le FN et ses idées. Monsieur Garino est là pour l'intérêt général. Si toute autre personne partageant nos vues, qu'elle soit issue du PC ou du PS, avait voulu nous rejoindre, nous l'aurions acceptée. Et ce ne sont pas des gens qui ont soutenu François Mitterrand et son ami René Bousquet qui vont me reprocher de travailler avec Éric Garino.

M.L. : Il se dit que vous avez obtenu de siéger à la commission d'appel d'offres (**) grâce au choix, par la majorité de la CCNBT, d'un scrutin plus “proportionnel”...

G.P. : C'est totalement faux. Ils ont fait mine de me faire un cadeau mais c'est inexact. Le choix du scrutin “au plus fort reste” est la règle en pareil cas. Vous n'avez qu'à aller sur (le site internet) “Légifrance” pour vérifier.

* Les membres du “groupe d'opposition” sont : Magali Desplats, Éric Garino, Gilles Phocas, Jacques Llorca, Nicole Pascal.

** Ont été élus à la commission d'appels d'offres : Jean-Bruno Barucchi, Paul Mauzac, Nathalie Cabrol, Jésus Valtierra, Gilles Phocas.

Publié dans #Presse locale

Repost 0