LE DIMANCHE, c’est pour nous !

Publié le 1 Mars 2015

La volonté patronale s’affirme de plus en plus pour tenter de modifier l’organisation du travail (déréglementation du temps de travail, heures supplémentaires, recul de l’âge pour les départs en retraite...) afin d’obtenir une plus grande flexibilité du travail des salariés dans le but de toujours plus de profitabilité.

De son côté, le gouvernement, dans sa logique libérale de travailler plus, appuie et cautionne cette volonté. Le nombre de réformes gouvernementales en est la preuve avec la loi Macron passé en force avec le 49.3.

Le but réel du travail le dimanche est de remplacer la semaine de 35 heures par des horaires « à la carte » comme l’exige le Medef. Le dimanche, c’est un jour de repos collectif, socialisé, facilitant les rapports humains pour toutes les activités de loisirs, culturelles, associatives, citoyennes, familiales er même sportives ou militantes.

Les patrons des grandes chaînes s’en tirent en embauchant des femmes pauvres et précaires ou des étudiants désargentés en turn-over permanent façon McDonald’s.

Ils veulent remplacer le dimanche/vie familiale par le dimanche/caddie : le caddie du 7° jour pour les salariés à Auchan, Carrefour et autres zones de précarité et, pour les patrons, le caddie sur le terrain de golf.

Consommer dans les grandes surfaces, consommer devant la TV, consommer en vacances voilà vers quoi nous poussent les capitalistes … dans le seul but de s’engraisser toujours plus, de nous abrutir et nous mettre en permanence le nez dans le guidon : comme ça on ne risque pas de s’occuper de politique.

Nous devons exiger :

  • La fermeture des grandes surfaces le dimanche : Nos vies ne sont pas à vendre
  • Des emplois à temps plein pour ceux et celles qui le veulent
  • Le SMIC à 1900€ brut

Mobilisons nous !

Les femmes seront en tête des manifestations lors de la grève nationale, le 9 avril 2015, pour le droit au travail et le droit au salaire

Repost 0